mardi 24 avril 2012

"De moins en moins envie d’rencontrer les mc’s que j’écoute La frontière est épaisse entre l’humain et l’personnage"


Lundi sur le chemin du centre ville j'ai eu un élan d'amour pour Bruxelles qui était belle comme jamais. Le ciel était bleu et le soleil brillait -même s'il fait super froid-, et au dessus de l'escalier qui mène du Parc Royal à la Galerie Ravenstein, un nuage énorme qui me faisait un peu penser au bateau dans Peter Pan reflétait la lumière du soleil, c'était parfait. J'ai rejoint Louise on a été manger, je parlais pas beaucoup -oui ça m'arrive, c'est parce que je suis un peu malade je crois-mais j'étais très contente de la voir. On a parlé de son séjour à Moscou, de son amoureux qu'elle aime grave grave comme un fou comme un soldat une star de cinéma t'entends? Par contre j'ai trop facilement tendance à oublier que je suis intolérante au lactose alors le sandwisch mozarella + la part de cheesecake = mon estomac pas content.

Sur le chemin vers chez Sid' à qui Louise devait rendre un livre, je lui ai parlé du fait que j'en avais un peu marre d'être limite amoureuse du groupe 1995 -et surtout de sneazzy west bon j'avoue-, parce que si je dois vraiment kiffer quelqu'un, autant que ce soit quelqu'un d'accessible, puis j'ai plus 14 ans ça se fait plus d'être trop groupiasse comme ça. Et c'est en regardant une pure battle Rap contenders de Sneazzy west que je l'ai regardé comme un -bon-MC et pas comme un mec que je trouve canon, alors tout d'un coup je me suis vachement calmée. J'en ai parlé avec ma nouvelle pote Sara et elle a eu la même pensée que moi aujourd'hui: elle en a marre d'être une groupie. Parce que c'est dur d'être une groupie vous savez. Donc voilà je les kiffe toujours mais je me fais plus de films. Et ça c'est cool parce que je déteste me faire des films.
Oui oui vous vous en fichez complètement mais je voulais vous en informer.

Mardi j'ai passé la journée chez moi pour "avancer dans mon dossier de 4000 mots". J'ai fait des gifs. J'ai twitté. Fait des pauses game boy -niveau1 forever-J'ai lu des articles intéressants. Et j'ai écrit 1000 mots. Mais très facilement. Donc j'ai foi. Louise m'a dit que quand je décidais de quelque chose ça avait l'air de fonctionner directement. C'est vrai que quand je prends une décision sur mon comportement ou ce à quoi je pense je change direct. C'est plutôt cool en fait. Je me suis dit de ne plus me faire de films, ben résultat avant de m'endormir j'ai pensé à des trucs de la journée et tout au lieu de commencer à me faire un scénar digne d'une romcom hollywoodienne. Ça va c'est pas trop naze j'ai limite l'impression de m'endormir plus vite.
Jeudi j'ai revu Lou, on devait aller voir the hungers games à l'ugc, finalement elle voulait faire un truc chill, on s'est retrouvés à faire des courses avec son copain, à acheter de quoi faire des crêpes, bâtons de chèvre et ovomaltine crunchy gratos dans le capuchon et le sac-C'estpasmoimonsieurlepolicier-. On a débarqué chez Lou, y'avait sa grande soeur et une pote à elle, j'ai directement fait la groupie parce que j'avais déjà repéré cette fille à l'université, et que je la trouve très stylée. On a loupé les trois premières crêpes, on a réussi les autres, l'autre meilleure amie de Louise est arrivée, on riait, on était comme des enfants. J'aime trop les soirées avec eux.

Vendredi matin vers sept heures vingt, en me dirigeant tranquillou vers l'arrêt du bus situé à trente secondes de chez moi, je reçois un message de saskia qui me dit qu'elle n'irait pas au cours de droit des deux premières heures. J'ai repondu "alz!", j'ai été à l'arrêt, vu que je venais de louper le bus et bien que le suivant arrivait dans environ dix minutes et qu'accessoirement un autre bus passe en bas de la rue, je me suis dit que ben, tant qu'à faire autant rentrer chez moi et aller à l'unif après. J'ai été à une heure d'histoire économique, et à la pause Max m'a raconté un truc qui m'a légèrement déstabilisée. Si vous lisiez mon ancien blog, followthiscab, vous avez peut-être lu auprès d'un type qui m'a limite obsédée pendant un an quand j'avais 17 ans, que je croisais partout, qui était pote avec des potes à moi, mais que je ne connaissais pas personnellement. Eh bien il y a environ un mois, en cours de statistiques particulièrement passionnant, Max était sur son ordi et checkait son facebook, on parlait de mon genre de mecs. Il tape un nom dans la barre de recherches et me dit "et lui c'est ton genre?". HORMONES AUX ABRIS c'était lui, c'était S. J'ai rougi, baragouiné un truc, il me demande si je le connais, je dis que non enfin pas vraiment quoi euh euh euh.Bref on n'en a plus parlé et tout d'un coup, à cette pause, il me dit "Ah et j'ai vu S. hier il m'a demandé qui t'étais". Oh oh.

Puis l'après midi j'ai fait mon fameux gâteau fondant au chocolat, pour l'apporter à Thomas mais finalement je suis restée chez moi. Samedi j'ai bossé sur mon travail à remettre lundi, pendant que ma maman était partie faire des courses en ville. Elle est revenue avec un CD d'1995 et le nouveau Jack White j'étais jouasse quand j'ai vu ça. Dimanche j'ai aussi bossé sur mon truc, mais bon entre tumblr, twitter et facebook ça n'allait pas super vite.

Dimanche à 19h59 il ne se passait rien sur twitter, puis 20h, BAM, tout le monde en même temps. 20%. 20 putains de pour cent pour Marine Le Pen. Ça vire trop facilement au clash ce genre de discussions, mais en gros je ne suis vraiment pas d'accord avec les idéaux de cette femme, pas seulement parce qu'elle fait partie du FN et que par automatisme je la rejette, mais parce que j'ai lu son programme et bien qu'habilement camouflés derrière la famille et la solidarité, ses idéaux me dégoûtent. Et puis cet amalgame entre origine ethnique et religion...J'avoue que j'aurais bien aimé être française et voter. En Belgique c'est jamais très excitant.

Sinon j'ai deux sujets sérieux sous le coude. Le numéro un tient en une ligne, mais en gros j'vais faire de mon mieux pour arrêter de juger, mais VRAIMENT. On dirait que bitcher c'est un truc inné chez les êtres humains et c'est super dommage.

Deuxio: Le père d'une amie de Saskia est décédé cette semaine. Il y a environ un mois, le mari d'une amie de sa mère est aussi décédé. Et ça l'a fait réfléchir. Puis ça m'a fait réfléchir. J'ai jamais eu peur de mourir. J'suis même plutôt curieuse. Enfin je sais que je risque de l'avoir "dans l'cul", à ma mort "AH MERDE Y'A RIEN OH JE M'EMMERDE". Par contre, ce dont j'ai peur, très peur, c'est qu'il arrive quelque chose à mes proches. Si un membre de ma famille venait à mourir avant un âge avancé je pense que je virerais folle. Et ce dont j'ai peur aussi c'est de mourir avant d'avoir fait quelque chose. Un vrai quelque chose, de grand, de fort. Ne pas mourir pour rien. Mourir c'est rien, mourir c'est dormir. C'est pas si triste que ça. C'est le sommeil pour toujours. Ce qui est triste de vivre en vain .Ce n'est pas vivre pour ensuite mourir qui est vain. C'est vivre en ne faisant que respirer qui est vain. J'ai envie d'avoir de l'impact sur des gens, comme ceux que je désire rencontrer. C'est pas traîner avec des gens stylés ce que je veux. Ce que je veux c'est rencontrer des gens qui pourraient m'apporter quelque chose, m'enrichir l'esprit. M'apprendre à me connaître, parce que j'ai l'impression que c'est ça la quête d'une vie dans le fond. Je veux faire plein de rencontres, réfléchir à plein de choses, voir ce qu'il y a à voir, voir plus loin que tout ce qu'on juge utile, voir ce qu'on ne prend plus la peine de voir. Si ce n'est pas changer les choses, au moins faire changer une personne d'avis ou ouvrir des esprits. Et après, si j'estime que c'est fait, mourir ne me dérangera pas.



J'ai fait des gifs du clip "renégats" d'1995 parce qu'il est esthétique.


Je me mets au rap, tard, certes, mais il y a des trucs vachement bien.




Des dollar$ pour les U$A haha


ps: Samedi je pars pour New-York au mariage de ma tante, je reviens mardi, donc pas d'article dimanche prochain mais c'est pas grave je reviendrai sûrement avec plein de trucs trop cools hopla.
pps: SINON CA VA VOUS POUVEZ METTRE DES COMMENTAIRES AUSSI HEIN "lash t c0mm'ss"

1 commentaire:

  1. Et moi je veux que tu racontes le mariage de ta tante à NYC !

    RépondreSupprimer

T'as vu peut-être que tu es un hérisson, mais un hérisson qui sait écrire, et ça c'est cool.